Maires Novateurs

OPÉRATION #MAIRESNOVATEURS : UNE ÉCO-ÉCOLE ROSNÉENNE À LA POINTE DE l’INNOVATION

OPÉRATION #MAIRESNOVATEURS : UNE ÉCO-ÉCOLE ROSNÉENNE À LA POINTE DE l’INNOVATIONAyant ouvert ses portes aux jeunes rosnéens dès la rentrée 2017, la maternelle des Boutours vient compléter un groupe scolaire livré en 2014 et pensé selon une démarche éco-responsable. Projet pilote pour le label Bâtiment Durable Francilien, cette éco-école à l’empreinte environnementale et à la consommation énergétique minimales est unique en Europe. Elle vient renforcer les ambitions de la ville de Rosny-sous-Bois pour qui « le développement durable n’est pas une question politique, mais une réponse pour faire valoir l’intérêt général » comme le confie son Maire, Claude Capillon. Déjà engagée à travers de nombreux projets pour préserver ses zones résidentielles et bâtir tout en respectant l’environnement, la municipalité assure un savoir-faire original en matière d’éco-construction avec cet édifice.

 L’EXPÉRIENCE D’UNE CO-CONSTRUCTION

À la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage, la ville a su mettre à profit ses compétences développées en interne et coordonner l’ensemble de ses services pour mener à bien cette réalisation. En y associant la coopération des entreprises locales, notamment celles de réinsertion, et des Rosnéens bénévoles, la ville entreprend une réalisation collective et citoyenne. Petits et grands ont pu s’approprier ce projet, puisque seize classes des écoles élémentaires de la ville eurent la chance d’y laisser leurs empreintes grâce à la conception de mosaïques qui décorent aujourd’hui les halls et salles de restauration.

VERS UNE ARCHITECTURE RÉGÉNÉRATIVE

Conçu autour du concept d’architecture régénérative avec pour objectif la réduction de l’impact humain sur l’environnement, le projet adopte à la fois une approche de conservation et de haute performance. En aménageant l’ancienne halle du marché des Boutours et en intégrant cette structure initiale à la nouvelle, la ville n’est à l’origine d’aucune destruction ou construction altérant l’environnement. L’ensemble du groupe scolaire est aussi pensé autour de l’utilisation de matériaux biosourcés issus de l’énergie solaire et du recyclage. Le gros œuvre est essentiellement constitué de pailles porteuses et de briques d’adobe pour lesquelles 80 stagiaires ont été formés à la fabrication. Par conséquent, ils assurent une isolation thermique ainsi qu’une acoustique de qualité et 100% naturelle. Enfin, cette structure garantit un climat intérieur sain grâce à des façades respirantes et un système de ventilation naturelle matérialisé par cinq tourelles à vent.

UNE PÉDAGOGIE INNOVANTE

La ville de Rosny-sous-Bois a souhaité poursuivre cette démarche de développement durable à travers une pédagogie innovante. Les prouesses techniques du bâtiment serviront de supports pour l’apprentissage des bons gestes et comportements qui protégent la planète et ses éco-systèmes. Accompagnés par l’association « Vergers Urbains » et enseignants, les écoliers pourront assister à de nombreux ateliers organisés autour de « fenêtres témoins », grandes ouvertures donnant sur les fondations en matériaux biosourcés du groupe scolaire, et d’une cheminée centrale. Cet hiver, ces animations atypiques seront complétées par le prêt de gilets en laine bio, confectionnés bénévolement par des tricoteuses rosnéennes. Enfin, les 900 m2 de toiture végétalisée qui profitent déjà à la biodiversité du quartier, serviront aussi à l’acquisition de savoirs écologiques par la pratique : composter, savoir planter, nourrir et reconnaître.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn