Maires Novateurs

Opération #MairesNovateurs : Puteaux, 1ère municipalité française à organiser le congé solidaire

 

Opération #MairesNovateurs : Puteaux, 1ère municipalité française à organiser le congé solidaireParce que la solidarité est une valeur forte à Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Maire de la ville et Vice-Présidente de l’AMIF, a lancé le 9 mars 2016 le Congé Solidaire pour les agents de la commune. Novatrice dans cette démarche éco-citoyenne, la ville permet aux volontaires de participer à un projet humanitaire ou de protection de l’environnement.

MOBILISER LA COMMUNE AUTOUR DE VALEURS FORTES

Dans le cadre de l’Agenda 21, labellisé par le Ministère de l’environnement, la municipalité donne une nouvelle impulsion à sa démarche de développement durable et de responsabilité sociale grâce au Congé Solidaire. Véritable partenariat entre la ville, l’agent et l’association Planète Urgence, ce dispositif fait bénéficier une structure locale d’un transfert de compétences sur le terrain et d’un apport financier nécessaire à la mise en œuvre de ses missions. Aujourd’hui, les salariés d’entreprises ou de collectivités locales partenaires représentent près de la moitié des volontaires de Planète Urgence.

S’ENGAGER AU SERVICE D’UN PROJET DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

La ville de Puteaux donne l’opportunité à ses agents de concrétiser leur engagement dans un projet à l’étranger, sur leur période de congés. Ouvertes à tous les volontaires, ces missions de courte durée supposent de mettre ses aptitudes personnelles et professionnelles au service des populations locales. Le financement d’une partie du voyage et les dons à l’association Planète Urgence couvrent une partie des frais de logement et de nourriture. À travers cette initiative, la municipalité favorise des conditions d’organisation et de sécurité optimales.

DES PREMIERES EXPERIENCES PROMETTEUSES

Dès son lancement, le Congé Solidaire a suscité l’intérêt des agents de la ville. Les nombreuses candidatures ont donc fait l’objet d’une sélection. En novembre dernier, deux candidates ont mené cette expérience enrichissante au Bénin, en formant des animatrices en puériculture et en accompagnant des jeunes filles déscolarisées. Forte de ce succès, la commune espère désormais pérenniser et renforcer ce dispositif.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn