Environnement - Avril 2017

Localtis/Caisse des Dépôts - 3 avril 2017

Environnement/Education - Appel à projets "potagers et jardins pédagogiques" : la liste des premiers lauréats publiée

Le ministère de l’Environnement vient de publier la liste des premiers lauréats de son appel à projets "potagers et jardins pédagogiques" qui visait les écoles et collèges situés sur des territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV). Ils ont reçu chacun un appui financier de 500 euros pour mettre en œuvre un projet mêlant reconquête de la biodiversité et transition énergétique.
Gîtes à insectes, mares pédagogiques, poulaillers, compost, espaces verts, nichoirs à oiseaux ... : c’est une liste de plus de 320 projets portés par quelque 170 collectivités ou établissements scolaires qui a été dévoilée le 31 mars par le ministère de l’Environnement. Ces premiers lauréats de l’appel à projets "potagers et jardins pédagogiques" lancé en novembre dernier pour encourager l’éducation au développement durable dans les territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) ont reçu chacun un appui financier de 500 euros.

Des thématiques très diverses pouvaient être abordées pour faciliter l’acquisition de savoirs et de compétences par les plus jeunes : conception, mise en place et gestion d’un potager ou d’un jardin pédagogique, soin prodigué aux animaux pour apprendre le respect de la biodiversité et du vivant sous ses différentes formes, déploiement de composteurs pour la sensibilisation à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l’économie circulaire.
Sur ce dernier thème, par exemple, le collège Pont Rousseau à Rezé (Loire-Atlantique) s’est lancé dans la culture de produits comestibles, dans la lignée du mouvement "Incroyables comestibles". Des élèves de 5e ont créé des bacs de culture à partir de palettes avec l’aide d’une association qui les a initiés à l’économie circulaire. Encadrés par la documentaliste de l’établissement et des professeurs de Sciences et Vie de la Terre et d’Anglais, ils vont développer ces cultures au collège. Un jardin collectif sera mis en place avec une association accueillant des personnes sans domicile fixe. Le projet étant bilingue, des panneaux explicatifs en français et en anglais seront installés. Des expositions et des dégustations des récoltes sont également prévues.
Autre exemple de projet lauréat : l’école élémentaire Leclerc à Schiltigheim (Bas-Rhin) a prévu d’aménager un espace jardin accompagné d’un hôtel à insectes et de mangeoires à oiseaux. Pour permettre l’arrosage des cultures, une cuve de récupération d’eau de pluie sera installée. L’école mettra également en place un compost pour recycler les déchets verts produits par les activités. Des ateliers d’éducation au développement durable vont être proposés autour de l’espace jardin, sur des thèmes variés (l’eau, le compost, les fruits et légumes de saison, les économies d’énergie, la solidarité...).

On trouve aussi parmi les lauréats des projets développés en milieu très urbanisé, qui ont vocation à aider les enfants à renouer le contact avec la nature. C’est le cas à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). La ville s’engage avec les équipes pédagogiques et les partenaires associatifs à créer des espaces verts dans 16 écoles maternelles et élémentaires de son territoire. Les élèves participeront à leur conception et seront sensibilisés à l’écologie, grâce à des espaces de biodiversité pour découvrir, observer et comprendre la faune et la flore.

Retrouvez l'article sur : http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250278907869 

Retrouvez ci-après l'appel à projet : http://enquetes-en-ligne.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=73588&lang=fr 

 

Localtis/Caisse des Dépôts - 5 avril 2017 

Lancement de la procédure de reconnaissance des "projets alimentaires territoriaux"

Le ministère de l'Agriculture envisage la sélection de 100 projets alimentaires territoriaux d'ici à la fin de l'année et de 500 à l'horizon 2020. La procédure est lancée.

Le ministère de l’Agriculture vient de lancer la procédure de reconnaissance des "projets alimentaires territoriaux". Créés par la loi d’avenir pour l’agriculture de 2014, ces PAT visent à regrouper différents acteurs publics et privés (agriculteurs, coopératives, collectivités...) d’un territoire autour d’un projet d’alimentation. Ils doivent contribuer "à la prise en compte de ses dimensions sociales, environnementales, économiques et de santé", précise le ministère, dans un communiqué du 3 avril. Afin de valoriser cette démarche et faire des émules, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait annoncé, le 1er mars, ce dispositif de "reconnaissance", dans le but d’atteindre les objectifs fixés lors du comité interministériel aux ruralités de Privas, le 20 mai 2016, à savoir une centaine de PAT d’ici fin 2017 (un par département) et 500 à l’horizon 2020.

Les modalités de cette reconnaissance sont à présent précisées. Les porteurs de projets doivent sans plus tarder se rapprocher de la Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (Draaf) de leur région, afin de déposer leur dossier et être accompagnés dans le processus de reconnaissance. Ils seront "associés au réseau national d'acteurs permettant l'échange de bonnes pratiques et pourront ainsi bénéficier des outils capitalisés dans le cadre de ce réseau (guides, appui technique, mise en réseau d'acteurs, suivi, etc.)", précise le ministère. Les dossiers seront ensuite transmis à la Direction générale de l’alimentation (DGAL), à partir du 15 avril. La décision définitive sera actée par le ministre (à partir du 1er mai) puis transmise à la préfecture de région pour notification. La marque nationale "projet alimentaire territorial", assortie d’un logo, sera attribuée pour une durée de trois ans reconductible.

Retrouvez ci-après l'article sur : http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250278905007 

Retrouvez l'appel à projets sur : http://agriculture.gouv.fr/reconnaissance-des-projets-alimentaires-territoriaux-concretisation-du-dispositif-annonce-par 

 

Forum pour la Gestion des Villes et des Collectivités Territoriales - 25 avril 2017

Investissement de votre collectivité dans la transition énergétique citoyenne : faites-le nous savoir !

Les PRIX ÉNERGIES CITOYENNES ont été créés en 2009 pour récompenser les plus belles stratégies énergétiques des collectivités locales et territoriales : communes, communautés de communes, syndicats, départements, régions...
Depuis la directive 2009/28/CE du Parlement Européen et du Conseil de l’Europe, les collectivités ont un rôle essentiel pour atteindre l’objectif de la France d’une part d’énergies renouvelables de 23% dans la consommation finale d’énergie brute à l’horizon 2020.

Vous avez certainement mis en place des actions exemplaires au cœur de votre territoire. Faites-le savoir ! Faites connaître vos initiatives locales et votre engagement pour la croissance verte, en participant à la 8e ÉDITION DES PRIX ÉNERGIES CITOYENNES.

Vos actions locales seront promues et valorisées sur l’écosystème digital, auprès des réseaux de nos partenaires, et dans la presse régionale et nationale !

Informations pratiques :
Date limite de réception des dossiers : Vendredi 08 septembre 2017
Les dossiers de candidature sont examinés par un jury indépendant, présidé cette année par Serge ORRU, et composé d’associations d’élus, et d’experts du Développement Durable.

Retrouvez toutes les informations pour candidater, la composition du Jury 2017, les Palmarès antérieurs, et les actualités sur www.energies-citoyennes.fr 
Renseignements : Nadja Cabeza, Chargée de Mission, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 0660372243
Découvrez la Vidéo de présentation : http://bit.ly/2kZBXRP 

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn