Communiqués de presse

Rencontre avec Jean-Michel BAYLET : Les Maires d’Ile-de-France ont besoin de stabilité

Rencontre avec Jean-Michel BAYLET,
Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales

Les Maires d’Ile-de-France ont besoin de stabilité

Le 19 avril dernier, Stéphane BEAUDET, Président de l’AMIF, et Jacques JP Martin, 1er Vice-Président de l’AMIF, rencontraient Jean-Michel BAYLET, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales. Les représentants de l’AMIF souhaitaient interpeller le Ministre sur la nécessité de ralentir la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), mais également le sensibiliser sur les enjeux franciliens de la réforme territoriale et les défis qu’aura à relever la Métropole du Grand Paris.

• Stabiliser le budget des communes

S’il y a un consensus sur la nécessité de réinventer le modèle communal et sur le constat que les Maires sont pleinement investis dans cette démarche, le montant des ressources allouées aux communes, lui, demeure clivant. C’est pourquoi Jean-Michel Baylet souhaite que la concertation en cours puisse dégager les modalités, concrètes et acceptables par tous, de la réforme de la DGF. L’AMIF insiste sur le fait que les Maires ont besoin de stabilité pour assurer leurs missions et développer leurs projets ; elle veillera donc à ce que la baisse de la DGF ne soit pas aussi rapide et brutale qu’annoncée.

• Stabiliser un modèle métropolitain cohérent

Rappelant qu’on ne peut pas créer de territoires de façon autoritaire, le Ministre a assuré que le Gouvernement n’aménagera pas les territoires sans les collectivités, d’autant plus que le phénomène métropolitain est particulier en Ile-de-France.
Pour lutter contre les grandes inégalités territoriales existantes en Ile-de-France, il est bien évidemment nécessaire de s’occuper du rural et de l’urbain, mais encore plus du périurbain. S’adapter aux spécificités du périurbain, ce territoire non homogène, c’est réfléchir à son articulation avec les autres territoires, avec des commerces de proximité et des équipements dans une logique intercommunale. Dans le cadre du projet métropolitain, l’AMIF entend prendre sa part dans l’invention du Grand Paris et porter ses propositions auprès du Ministre.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn