Actualités

« Le Grand Paris » vu par les constructeurs

Le 9 juin dernier, Cobaty, membre de l’AMIF Partenaires, a organisé la Journée du District Ile-de-France - Beyrouth, réunissant près de 150 Cobatystes et leurs invités, en partenariat avec la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale (SEIN). Au cours de cette journée, Bertrand Lemoine, architecte, ancien Directeur général de l’Atelier International du Grand Paris (AIGP) et Président du Comité « Constructions et Beaux-Arts » de la SEIN, est intervenu sur le Grand Paris le temps d’une conférence. Retour sur les enjeux abordés lors de cette journée.

Pour introduire la conférence « Le Grand Paris, ville(s), métropole, région, mégapole, mégalopole... » dédiée à la place du Grand Paris sur la scène internationale, Bertrand Lemoine a présenté les atouts de cette nouvelle entité. Le Grand Paris concentre une forte densité d’habitants (10 millions d’habitants) sur une surface restreinte. Economiquement, le Grand Paris est la première région économique d’Europe, un patrimoine important en termes de bâtiments, de réseaux et de services, mais aussi un niveau de qualité de vie élevé, une réputation à l’international grâce à un patrimoine culturel immense. « Le Grand Paris a sa place au sein des plus grandes villes du monde. En terme d’attractivité, il se situe en quatrième position. » aime à rappeler l’architecte. Néanmoins, le Grand Paris souffre d’un réseau de transports peu développé sur l’ensemble du Grand Paris, d’un déficit de logement, de prix élevés du foncier et de fortes inégalités sociales. Face à ces freins, Bertrand Lemoine a noté 5 grands défis à relever pour faire du Grand Paris une puissance internationale : la croissance démographique et les migrations de population ; l’extension des villes et l’urbanisation massive ; les enjeux planétaires sur les ressources naturelles et énergétiques ainsi que sur l’évolution du climat ; l’évolution des modes de vie, la santé et l’allongement de la durée de la vie ; la révolution des technologies numériques et les forts changements qu’elle induit.

Pour les bâtisseurs que sont Cobaty et la SEIN, la question du manque de logements en Ile-de-France représente un enjeu important. Structurellement, les populations continuent à croître et les villes à s’étendre. Annuellement en Ile-de-France, on peut escompter 50 000 nouveaux habitants de plus. Si les villes changent et doivent s’adapter aux nouveaux besoins des populations, l’ensemble du territoire n’est pas concerné par cette évolution. Ainsi, cette diversité de cas produit des écarts importants des prix de l’immobilier, entraînant des écarts dans les acquisition de logements. Pour résoudre cette problématique du foncier, Bertrand Lemoine prône une intensification de l’usage du foncier et des densités raisonnées. L’enjeu est donc de reconstruire ou d’étendre la ville sur la ville en s’adaptant à des situations où les terrains sont déjà en partie occupés.
Il en découle 9 ambitions pour un Grand Paris durable :
- Préserver des ceintures vertes,
- Mettre la Seine en valeur, en envisageant qu’elle devienne un grand moyen de transport en relation avec le port maritime du Havre,
- Créer ou renforcer de nouveaux centres urbains, dont l’aéronautique entre Le Bourget et Roissy, la recherche fondamentale à Saclay, le business à La Défense, la santé en amont de la vallée de la Seine,
- Intégrer les quartiers défavorisés, notamment pour pallier au fort déséquilibre entre l’Est et l’Ouest,
- Renforcer l’offre de transports publics avec le Grand Paris Express et son projet de création de 200 km de lignes de métro automatique très rapide,
- Repenser la route et le transport routier alors qu’actuellement 85% des déplacements se font en voiture en grande couronne,
- Favoriser de grands projets emblématiques pour contribuer au rayonnement de la région,
- S’affirmer comme une métropole de la connaissance : aujourd’hui, on compte 640 000 étudiants sur 2 millions en France ce qui représente une manne important pour développer la recherche et les laboratoires,
- Réfléchir à une gouvernance adaptée.

Après avoir réfléchi sur le Grand Paris, la journée s’est achevée par la signature de la convention du partenariat SEIN et Cobaty, Fédération Internationale de la Construction de l’Urbanisme et de l’Environnement. 

Retrouvez tous les détails de cette conférence ci-dessous :
 

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn